Le premier achat immobilier est une étape importante de la vie. Cet acte se différencie de la location de bien immobilier car c’est un investissement à long terme. Il nécessite de bien réfléchir pour ne pas avoir plus tard de mauvaises surprises. Dès lors que vous êtes prêt, l’aventure peut commencer. Découvrez nos astuces pour déjouer les pièges lors d’un premier achat de bien immobilier.

Définir son projet d’achat immobilier

Pour commencer une recherche de logement à acheter, il est important de délimiter votre projet précisément. Cela vous aidera à trouver le bien qui vous correspond le mieux.

Les critères à prendre en compte :

  • Quel est votre budget et vos capacités de remboursement ?

Il existe des sites pour simuler votre capacité d’emprunt et de remboursement. Il est également possible de vous rapprocher de votre conseiller bancaire pour estimer le prêt et le montant potentiel de votre investissement. Vous pouvez également vous renseigner sur les prêts et autres avantages pour votre investissement.

  • Les caractéristiques du bien : surface minimum du logement, le nombre de pièce à prévoir, garage ou place de parking, balcon ou terrasse, etc.

L’achat d’un premier logement signifie également votre premier lieu d’habitation en tant que propriétaire. On estime à 5 ans le temps minimum d’habitation dans un logement pour que l’investissement soit “rentabilisé”, frais de notaire et intérêts. Ainsi, ne choisissez jamais un appartement sans vous projeter dans l’avenir. Ce bien immobilier sera votre habitation pour les 5 prochaines années si tout va bien, définissez donc une surface minimum pour ce bien.

  • Logement neuf ou ancien, logement déjà rénover ou à rénover

Investir dans un logement neuf pour un premier achat immobilier et achetez un logement ancien n’apporte pas les mêmes avantages. Les logements neufs en tant que premier achat bénéficient de frais de notaire moins élevés, les aides et prêts accordés pour un premier achat seront différents si vous achetez neuf ou ancien. Vous pouvez bénéficier de certaines aides lorsque vous achetez un appartement pour le rénover.

  • Le quartier et ses commerces de proximités

Essentiel, le quartier, les transports et autres commodités à proximité. Vous devez toujours vous renseigner sur la localité de votre bien.

Premier achat immobilier : ne pas se précipiter

Prenez votre temps pour rechercher et visiter des logements. Il est préférable d’être accompagné d’une tierce personne qui n’est pas concernée par l’achat de votre premier bien (amis, famille ou autre proche). N’hésitez surtout pas à fouiller les moindres recoins en passant des serrures de portes, à la robinetterie, l’électricité etc … Être accompagné vous permettra d’avoir un point de vue extérieur sur l’état du logement et vous évitera des désagréments par la suite.

De plus, n’hésitez pas à visiter le quartier où se trouve le bien immobilier en journée à différentes heures et la nuit afin de vous rendre compte de l’ambiance générale et si vous vous y sentez bien.

Faites confiance aux professionnels de l’immobilier

Pour faire des économies sur les honoraires des professionnels de l’immobilier (agents immobiliers ou notaires), il est tentant de passer directement de particulier à particulier. Cependant, lorsque qu’il s’agit d’un premier achat, il est fortement recommandé de faire confiance aux professionnels. Cela vous évitera d’acheter un logement surévalué ou comportant des frais supplémentaires imputés par les anciens propriétaires. Les agents immobiliers ou notaires sont habitués à négocier directement avec les propriétaires afin de trouver un prix juste sur le logement. Une garantie de sécurité pour votre investissement.

Demandez le carnet de santé du logement à acheter

Pour éviter d’être confronté à de gros travaux, il est préférable de demander aux propriétaires les antécédents du logement de la copropriété tels que :

  • Les dégâts des eaux
  • La date de la plomberie, l’électricité et gaz
  • La date de rénovation des sols et des peintures
  • Le dernier entretien des parties communes comprenant les raccordements et ascenseur
  • Le dernier ravalement de la façade
  • Les fenêtres et portes du logement

Renseignez-vous sur les aides disponibles pour un achat immobilier

L’accès à la propriété peut vous donner droit à des aides :

  • Le prêt à taux zéro permet d’emprunter jusqu’à 89 700€ (montant plafonné) sous certaines conditions pour les personnes qui souhaitent accéder à la propriété pour la première fois.
  • Le prêt d’accession sociale est destiné aux ménages dit « modestes » afin de leur permettre d’accéder à la propriété par le biais d’une banque ou d’un autre établissement financier.
  • Le prêt accordé par les employeurs, si votre entreprise comptabilise plus de 20 salariés et selon la convention collective, peut vous accorder un crédit immobilier entre 8 000€ et 15 000€ à des taux préférentiels.

 

Attention aux frais superflus 

Si vous souhaitez investir dans un appartement comprenant une cuisine déjà équipée, faites spécifier la valeur de cette dernière dans la promesse de vente avant signature. Une cuisine équipée est considérée comme un bien meublé dit « déplaçable » qui n’est pas soumis aux frais de notaire.

 

Grâce à ces astuces, vous pouvez commencer vos recherches d’un premier investissement immobilier sans aucune crainte. Vous pouvez vous rapprocher de professionnels de l’immobilier qui sauront vous conseiller dans vos recherches et vous aider par la même occasion à définir votre projet.